Réparation de la spring reverb interne

Nous y voici, c’est le dernier chapitre des vidéos courtes sur la « table de mixage qu’on m’a donné qui ne fonctionne pas« . On s’attaque à la réparation de la spring reverb interne. En effet, on avait vu dans le chapitre 2 qu’aucun son réverbéré ne sort. Après analyse de la schématique on avait pu voir que la table est équipée d’une sortie et d’une entrée qui font office de Send/Return. En y insérant une réverbe externe on a pu apporter une solution au problème ! Mais je n’ai pu en rester là et j’ai cherché le bug, la panne.

Je vous montre comment je m’y suis pris dans ce 3eme chapitre, qui fait 18 épisodes tout de même !

Comme toujours, si ce contenu vous plaît n’hésitez pas à mettre un pouce vers le haut aux vidéos !!

Chapitre 3 – Réparation de la spring reverb interne

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Ép. 3-1
YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Ép. 3-2
YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Ép. 3-3
YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Ép. 3-4
YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Ép. 3-5
YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Ép. 3-6
YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Ép. 3-7
YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Ép. 3-8
YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Ép. 3-9
YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Ép. 3-10
YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Ép. 3-11
YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Ép. 3-12
YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Ép. 3-13
YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Ép. 3-14
YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Ép. 3-15
YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Ép. 3-16
YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Ép. 3-17
YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Ép. 3-18

Transcription des vidéos

Episode 3.1 Résumé et objectif

Alors je résume la situation. On m’a offert une table de mixage qui ne fonctionne plus. Je me suis proposé de la réparer et de partager cette aventure avec vous. Dans un premier temps, on avait fait l’état des lieux pour regarder ce qui marchait et ce qui ne marche pas. On a vu que les six préamplis fonctionnent, donc je peux mixer jusqu’à six instruments et on a vu qu’en faisant les bonnes connexions, on peut connecter une reverb externe par exemple.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le défi

Par contre on a vu que l’étage amplificateur est cramé, donc je peux soit me connecter à des haut parleurs actifs, c’est à dire auto amplifiés, ou alors je pourrais aussi remplacer les composants cramés de l’étage amplificateur et voir si ça fait l’affaire. L’autre point qui m’intéresse ici est que l’on a vu que la table est dotée d’une réverbe à ressort, mais je n’obtiens aucun signal réverbéré. Je vous propose de chercher la panne ensemble, c’est à dire de voir pourquoi la réverbe interne ne fonctionne plus et voir si on peut la réparer. Je redémonte donc tout mon montage. Très important toujours débrancher l’alimentation car il y a de la haute tension, ça c’est mortel.

Épisode 3.2 Explications de la schématique

Alors pour chercher la panne, revenons un moment à notre schématique. Ça c’est la schématique du préampli plus la réverb. Alors le signal entre par ici. Il passe ici par un premier amplificateur opérationnel qui permet d’amplifier le son. Ensuite, ici, on a la tonalité. Le signal ici bifurque en deux. On a une partie qui vient par ici. Ici on a les cinq autres entrées, donc on a ici les six entrées qu’on peut mixer. Ça, c’est un amplificateur opérationnel en configuration sommateur, donc qui permet de sommer les six entrées ici.

Ensuite, le signal se propage par ici et il arrive en sortie. Revenons ici à la bifurcation. Le signal bifurque à ce niveau là et une partie va venir par ici et être destinée à être réverbérée. Le signal se propage et est amplifié par cet amplificateur opérationnel, il vient par ici et il passe ici par un amplificateur. Je montre ici un 741. On va le retenir, ce sera pour plus tard. Alors que dans tous les autres cas, ce sont des 1458.

Épisode 3.3 Explications de la schématique 2e partie

Donc le signal sort ici en A. Dans le schéma on revient ici en A, il passe par la réverbe à ressort, il sort par là, il est amplifié, il est ré amplifié, puis il revient par ici en sortie. Donc cet amplificateur permet de sommer le signal net et le signal réverbéré en sortie. On a donc la somme de ces deux signaux. Ici on a la réverbe. Notons aussi qu’on a un des fils de la réverbe qui est à la masse en entrée, et en sortie, c’est pareil.

Donc nous ce qu’on a vu, c’est que le préampli fonctionne. Donc toute cette partie là, elle fonctionne, ça doit fonctionner jusque là. Là où ça arrête de fonctionner, c’est la réverbe. Donc, c’est au moment de la bifurcation par ici, Donc, entre ce point là, tout ça, on vient ici, on a tout ça, jusque là, il y a un problème. Donc, en étudiant la schématique, ça nous permet d’isoler un peu mieux le problème.

Épisode 3.4 Reconnaissance du terrain

Revenons donc à la table de mixage. On voit ici les six entrées. Par conséquent, toute cette partie là, c’est la partie préamplification. Ici, on a vu qu’on a l’étage amplificateur puisqu’il est rattaché au radiateur. Ici, les gros condensateurs nous suggèrent que ça, c’est le filtrage de l’alimentation qui est ici. Alors là, le problème sur ce circuit imprimé, c’est que je n’ai pas accès aux pistes derrière, donc ça va être difficile d’identifier quel composant est quoi sur la schématique.

Mais bon, on peut quand même s’en sortir parce qu’on a quand même des indications sur le devant de la table de mixage. Ici par exemple, on a les potentiomètres « treble », en dessous on a celui qui commande les basses. Donc ça c’est la partie filtrage. Ici, on a le potentiomètre de volume et par symétrie, on voit qu’on a les mêmes composants six fois. Par conséquent, de là à là jusqu’à ce composant là, c’est des composants qui correspondent à la partie préamplification. Et donc tout ça, en principe ça marche.

Épisode 3.5 Composants de la section réverbe

Ici, on a les potentiomètres de réverbe. Donc là il y a peut être un problème. Et si on regarde ici et là, alors là derrière, on voit qu’on a la LED de saturation. Donc ça, c’est la partie qui permet de contrôler la saturation du signal. Et ici on voit un amplificateur opérationnel 741, c’est celui dont je vous parlais tout à l’heure sur la schématique, celui qui est ici. Donc ça, ça nous indique que ça, c’est la partie qui traite la réverbe. On voit d’ailleurs deux fils qui sortent par là, qui vont vers la réverbe à ressort. Donc à ce niveau là, on ne sait pas si c’est la sortie de la réverb ou l’entrée, mais par contre ça suggère que là on a une partie qui affecte le signal réverbéré en amont ou en aval.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Mission accomplie !

Épisode 3.6 Précautions pour le debuggage

Alors une manière de suivre le signal audio, c’est de le suivre à l’aide d’un haut parleur. Alors je vais vous montrer comment je fais ça. Je me suis enregistré à la guitare en boucle et je passe le signal sur l’entrée numéro quatre, puis je prends un haut parleur comme celui ci. Je le connecte à deux pinces crocodiles, je connecte la noire à la masse. Alors des masses, il y en a un peu partout dans le circuit. Je sais qu’il y en a une ici puisqu’on voit ici un câble qui connecte les différents connecteurs entre eux. Donc ça, ça ne peut pas être un câble de signal, sinon on aurait tous les signaux qui sont mélangés dès le début. Et d’autre part, on sait que les connecteurs Jack doivent être connectés à la masse. Par déduction, donc ça c’est la masse.

Et l’autre pince crocodile qui est connectée au haut parleur, eh bien je vais la connecter sur les points que j’ai identifiés comme appartenant au chemin audio. Alors attention, je vous mets en garde ne mettez pas la pince crocodile sur n’importe quel point, par exemple par ici, parce que là on a des points qui sont à haute tension, vous risqueriez d’avoir des étincelles. Et ça c’est dangereux. Il faut identifier le chemin audio avec la schématique parce que ce chemin audio est à basse puissance.

Épisode 3.7 Commençons le débuggage

Une petite astuce pour que ce soit plus facile au lieu de connecter la pince crocodile, je l’ai reliée à une sonde de multimètre qui ne me sert plus et je vais faire le contact avec cette sonde qui est quand même plus précise. Alors le premier test à faire, c’est de voir si on a bien du signal envoyé par le looper dans le haut parleur. Donc je vais mettre ma sonde sur la pointe du connecteur auquel est connecté le looper et je vais écouter si j’ai du son au niveau du haut parleur. On entend mais y a pas grand chose.

Je vais amplifier le son qui sort du haut parleur et pour faire ça, je vais utiliser un petit amplificateur fait maison. Cet amplificateur, j’explique comment le fabriquer dans mon blog. Je vous mettrai le lien dans la description. Est ce que je vais faire c’est brancher le haut parleur sur la sortie out et brancher mes sondes sur le in là. Donc le signal récolté par la sonde va entrer dans l’amplificateur et en out il va être amplifié vers le haut parleur.

Épisode 3.8 Audioprobe amplifié

Voilà, j’ai fait mes connexions à mon petit ampli maison. Alors comme j’ai dit tout à l’heure, j’ai connecté l’entrée de l’ampli ici à deux câbles, un câble, je vais le relier à la masse de ma table de mixage et l’autre câble c’est ma sonde, donc c’est celle que je vais connecter en différents points du chemin audio pour voir si j’ai du signal audio. Et la sortie de l’amplificateur, eh bien je l’ai connectée tout simplement à un haut parleur.

Alors je vérifie que mon looper et en mode lecture et qu’il est connecté à la table de mixage. Je prends ma sonde et je vais directement sur la pointe du câble de connexion et j’ai bien du signal. Je vais maintenant tester les potentiomètres du préampli. Par exemple le potentiomètre d’aigu. On entend bien du signal, c’est cool. Ensuite, je vais tester le potentiomètre de volume. On entend du signal aussi. Parfait.

Épisode 3.9 Section réverbe, plan d’attaque

Donc pas de grosse surprise puisqu’en principe le préampli fonctionne. C’est ce qu’on a vu dans les autres vidéos. Maintenant, ce que je veux, c’est trouver la panne au niveau de la réverbération. Je vois que la réverbe est connectée au niveau de ces deux fils au circuit imprimé. Et là pareil, je ne sais pas où est l’entrée ni la sortie. Par contre, ce que je vois ici, c’est que j’ai ici caché un petit amplificateur opérationnel du nom de 741, et ça c’est ce qu’on avait vu dans la schématique que je rappelle ici. On a ici le 741 qui va ensuite dans la réverbe. A ce niveau là.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Conception d'un boost pour apprendre l'électronique

Par conséquent, là où j’ai le 741, c’est le signal qui va rentrer dans la réverb. Donc je vais voir si j’ai du signal, là. Et si j’en ai, c’est que toute cette partie là fonctionne. Alors, sur Internet, on peut trouver le brochage de cet amplificateur opérationnel et on peut se rendre compte que c’est la broche numéro six qui correspond à la sortie. Alors je vais mettre ma sonde sur la broche numéro six…

Épisode 3.10 Identification de l’I/O de la réverbe à ressort

…et la broche numéro six, c’est celle là. Ok, j’ai clairement du signal. Et lui doit être relié par derrière à soit le câble vert, soit le câble noir. Donc le fait d’avoir le 741 ici nous suggère que c’est l’entrée de la réverbe et que la sortie est tout là haut. Alors je vais tester le câble vert, et là j’ai pas du tout de signal. Maintenant, je teste le câble noir. Il y a du signal. Ok, ça veut dire que ça c’est mon entrée.

Mon signal passe par le câble noir et ça, c’est mon entrée vers la réverbe à ressort. Donc là, je dois avoir du signal qui se propage et mon signal doit aller par là. Alors là, c’est curieux, le câble noir est connecté à la masse. Il y a dû avoir un changement dans les fils. Et maintenant le signal, ce doit être le câble vert. Alors je le sonde…

Épisode 3.11 Testons les amplificateurs opérationnels

Et là, alors c’est magique. On entend très faiblement le signal de guitare, mais réverbéré comme si on était dans une église. Mais c’est super, ça veut dire que ma réverbe à ressort fonctionne mécaniquement. Elle fonctionne jusque là, on a du signal et donc le problème il est après. Donc à ce niveau là, ça fonctionne et on continue. Le problème est à ce niveau là, ça doit vouloir dire à ce niveau, au niveau du circuit imprimé.

Alors là c’est pareil, le signal réverbéré passe par ce câble marron. Et après je ne sais pas trop où il va, mais ce que je peux faire, c’est venir tester les deux amplificateurs opérationnels ici et voir si j’ai du son. Alors je vais tester celui du haut. C’est un 1458, donc c’est un amplificateur opérationnel double. Donc j’ai deux sorties et selon le brochage du signal, soit sur la broche un, soit sur la broche numéro sept, on va tester la broche numéro un.

Épisode 3.12 On s’approche

On a du signal, c’est saturé mais c’est normal. C’est parce qu’il y a mon amplificateur, j’ai tout mis à fond. Mais ce qui est important, c’est qu’on a du signal. Ok, donc ça marche. Maintenant, je vais tester la broche numéro sept. On a du signal. Ok, donc là il n’y a pas de problème. Maintenant, je vais tester l’amplificateur opérationnel qui est ici. Je teste la broche numéro sept et tiens, j’ai pas de son.

Pareil, je vais tester la broche numéro un, et j’ai pas de son. Ah ça, ça suggère que j’ai un problème au niveau de cet amplificateur opérationnel. Peut être qu’il ne reçoit pas de tension ou tout simplement peut être qu’il est grillé. Je vais voir ça avec le multimètre. Alors sur le 1458, on l’alimente au niveau de la broche numéro huit et au niveau de la broche numéro quatre. Sur la broche numéro quatre, on doit avoir une tension négative et sur la broche numéro huit, on doit avoir une tension positive. Alors je vais tester un amplificateur opérationnel qui fonctionne. On a vu que celui du haut fonctionne

Épisode 3.13 On a un suspect

Ici, j’ai la broche numéro quatre, je vais avoir une tension négative et je mesure -10 volts. Donc tout va bien. Je me mets maintenant sur la broche numéro huit et je mesure plus dix volts. Ok, tout va bien. Maintenant, allons sur l’amplificateur opérationnel suspect. Je me mets sur la broche huit et ahhhh, je mesure zéro volts. Et sur la broche numéro quatre c’est pareil, ça doit pas être top et je mesure -0,06 volt. Ok, donc il semble que la panne provienne de cet amplificateur opérationnel. Peut être qu’il est grillé. On va voir ce qui se passe. Si je le change,

Épisode 3.14 Remplacement

je vais le changer avec un TL072. Il faut que ce soit un amplificateur qui ait exactement le même brochage parce que je vais le brancher dans le même emplacement que celui qui ne fonctionne plus. Et donc forcément, si le brochage est différent, ça ne risque pas de fonctionner. Alors j’ai éteint la table de mixage et j’ai débranché le câble d’alimentation et je retire délicatement l’amplificateur opérationnel suspect. Je le remplace par un ampli op qui fonctionne en théorie. J’ai bien sûr pris soin de regarder l’orientation de l’amplificateur opérationnel. Je le mets en place. Bonjour petit… J’ai remis en marche la table de mixage et maintenant je viens regarder les tension sur la broche numéro huit. J’ai 11,46 volts, yes. Et sur la broche numéro quatre j’ai -11 volts. Cool. Maintenant je fais le test qui tue. Je connecte ma sonde sur la broche numéro sept.

Épisode 3.15 On a les droits !

Yes! Et là j’ai du son qui sort de mon haut parleur. Je vais mettre mon micro dessus pour que vous l’entendiez bien. Bon bah il n’y a plus qu’à vérifier si la réverbération interne est réparée en branchant la table de mixage sur mon ampli de guitare. Alors retour au panneau supérieur de la table de mixage. J’ai branché ma guitare ici et on va tester si j’ai de la réverbe. Donc là j’ai pas de réverbe et je vais monter ce potentiomètre là. Ah ah! Je le mets à un fond. Yes, c’est réparé, c’est cool ! Monstrueux. Alors ça, c’est le son de la réverb qui ressort de ma table de mixage.

Épisode 3.16 Un exemple

« Throuhout » de Bill Frisell

Épisode 3.17 Spring reverb

Bravo, petite table! Tu sonnes super bien !!!

Épisode 3.18 Quelques mots de conclusion et perspectives

Bon bah voilà, je vous ai montré comment je m’y suis pris pour réparer la réverbe de cette table de mixage. C’est une réverbe à ressort. Donc la table de mixage, on a vu qu’elle fonctionne mais il y a l’étage de puissance qui est cramé, mais c’est pas grave. Ce que je peux faire, c’est utiliser la table de mixage telle quelle et la brancher à un haut parleur actif. Sinon, ce que je peux aussi faire, c’est réparer l’étage de puissance.

Quand je m’y mettrai, je ferais une série de vidéos là dessus. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire et si ce contenu vous intéresse, n’hésitez pas à vous abonner au canal. Ça m’aide à faire connaître mon travail et en souscrivant à mon canal, vous aidez aussi certaines personnes qui sont intéressées par ce travail à trouver mes vidéos (par l’algorithme Youtube). Enfin, si vous avez d’autres idées de contenus qui pourraient vous faire plaisir, que vous voulez que j’aborde, n’hésitez pas à le dire en commentaire. A plus !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :
 
 
   

Laisser un commentaire