Réparation d'une table de mixage

Bienvenue dans ce 2ème chapitre sur l’exploration et la réparation d’une table de mixage que je me suis procurée en brocante. Dans le 1er chapitre nous avions checké les possibles failles de la table et fait ce qu’il fallait pour pouvoir la mettre en route.

Nous avions vu en particulier que l’étage amplificateur ne risquait pas de fonctionner…

Dans ce chapitre nous allons voir si l’étage pré-amplificateur fonctionne.

J’en profite pour vous donner les éléments clés d’une table de mixage. En gros on a:

  • Des entrées auquelles on connecte les instruments,
  • Un préamplificateur par canal, il permet en général non seulement d’amplifier le son mais aussi de jouer sur son équalisation. Par conséquent le préamplificateur est doté de potentiomètres de volume, d’aigus et de basses pour en permettre un contrôle par l’utilisateur.
  • Éventuellement, en parallèle une section d’effets et une boucle send/return. Celle-ci permet d’ajouter des effets externes que la table n’a pas.
  • Un étage amplificateur. Sa fonction est d’envoyer un signal audio suffisamment puissant pour bouger la membrane du haut-parleur et faire bouger l’air dans la pièce. Le mouvement de l’air est capté par nos oreilles et c’est comme cela qu’on entends de la jolie musique (on espère…).
  • Notez qu’il est possible que la table de mixage n’ait pas d’étage amplificateur auquel cas il faut connecter la table à des enceintes amplifiées (elles ont donc l’amplificateur dans le baffle).

J’utilise ces concepts dans les vidéos qui suivent (Si voulez une explication plus poussé des différents éléments vous pouvez consulter la Ref [1], mais on n’a pas besoin de savoir tout cela ici).

Dans le 3e chapitre on ira encore plus loin.

Si ces vidéos vous plaisent, n’hésitez pas à leur donner un like, ça contribue à l’essor de la chaîne. Merci et bon visionnage !

Chapitre 2 – Réparation d’une table de mixage : premiers pas

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Transcription des vidéos

Episode 1 : connectons enfin la table

Donc je récapitule.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Fuzz Face DIY à transitors de Si légèrement modifiée

J’ai ici une table de mixage qui en principe est dotée d’un préamplificateur et d’un amplificateur interne. Par conséquent il faut la connecter à des haut parleurs externes passifs, donc non amplifiés.

Mais ce qu’on a vu, c’est que l’étage amplificateur est cramé.

Il me reste à voir si la partie préamplificateur fonctionne. Et pour faire ça, je vais connecter la table à un amplificateur extérieur, donc un amplificateur doté d’un haut-parleur.

Voilà donc ce que je veux c’est connecter un amplificateur lui même relié à un haut-parleur au niveau d’une de ces sorties.

Ça c’est les sorties speaker out. Donc comme je l’ai déjà dit, c’est la sortie après l’étage amplificateur. Mais vu que je l’ai déconnecté en interne, il n’y a rien qui doit sortir ici.

Ici on a une autre sortie appelée « OUT 600 ohms ». C’est une sortie juste après le préamplificateur avant de passer par l’étage amplificateur.

Ça je le sais parce que j’ai regardé avant en interne. 🤓

Voilà, c’est branché, J’allume ma table… ça ronronne un peu.

Je mets le général à zéro et je vais essayer la première entrée.

Episode 2 : test du preamp

Je mets ma guitare ici, je mets un peu de volume. Ah, ça sonne. 🤩

Là, j’ai un sélecteur qui me permet d’adapter l’impédance d’entrée en fonction de la source. On a un peu de crachote un peu…

Je vais essayer une autre entrée, ça sonne mieux. Ok, le volume répond bien.

Voyons l’équalisation. Là, j’enlève ou j’ajoute des basses. Pareil avec les aigus.

Voyons maintenant la réverbe. Je n’ai pas de réverbe, je me mets à fond, pas de reverb, je suis à fond aussi là, au niveau de la réverbe générale, j’ai pas de réverbe.

Je vais essayer une autre entrée. Ça sonne. Par contre, je n’ai pas de réverbe.

Non, pas de réverbe. 😔

Episode 3 : Ronronnement…

En conclusion, le préampli fonctionne, j’ai bien du son.

Par contre la réverbe ne fonctionne pas et j’ai quand même un ronronnement assez important de l’ampli à cette fréquence là. ♩

Ça, c’est un sol 🎸. Un peu plus aigu. Donc je suis sur le sol 3ème case en dessous du la corde à vide. Le la corde à vide est à 110 Hz [car le la 5ème frette sur la corde de mi aigu est à 440 Hz NDA]. Par conséquent, je dois être un peu en dessous à 100 Hz.

C’est le double de la fréquence de l’alimentation secteur qui est 50 Hz, donc ça suggère que j’ai un problème dû à l’alimentation, peut être que ce sont les condensateurs de filtrage.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment identifier le type et les électrodes d'un transistor bipolaire

Je verrais si je peux les changer et supprimer un peu ce ronronnement.

Episode 4 : utilisation du send return

J’ai aussi envie d’essayer ça, « Echo IN/Echo OUT », ça doit être un send/return. Je vais voir si je peux y connecter une réverbe en extérieur.

Alors pour ça, on va regarder la schématique. Je vous l’explique vite fait.

Ici on a l’entrée, le signal audio se propage comme ça, tac tac tac. Il se sépare en deux, il va par là, ici à la sortie. Donc là c’est la sortie « OUT 600 ohms », là où on a connecté l’ampli de guitare.

Et à ce niveau là, le signal se sépare, il vient ici en « Echo IN », on lui branche un effet externe, le signal va revenir en « Echo OUT ». Il va venir par ici et revenir ici à la sortie.

Par conséquent, d’après ce schéma, je dois connecter « Echo IN » à l’input de mon effet et l’output de mon effet je le connecte à « Echo OUT ».

Et pour tester ma table de mixage des années 80, je vais utiliser une reverb des années 80.

Episode 5 : Testons une reverbe externe

Voilà, c’est branché, j’ai tout mis à fond le mix, le input et le output de la reverb.

Eh oui, ça fonctionne bien. 🥳

En conclusion, bien que l’étage de puissance soit cramé et que la réverbe interne ne fonctionne plus, je peux utiliser la table de mixage tel quel parce que l’étage préamplificateur fonctionne et je peux utiliser une réverbe en externe.

Les potentiomètres crachotent un peu, mais ça doit être facile à résoudre en mettant du contact cleaner dans les potentiomètres.

On a aussi un peu de ronronnement au niveau de l’alimentation. Je verrais si je peux changer les condensateurs de filtrage.

J’aimerais bien aussi savoir comment sonne cette réverbe à ressort.

Je vais essayer de la réparer…

Références

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Console_de_mixage

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :
 
 
   

Laisser un commentaire