Réparer des appareils électroniques soi-même.

Vous avez peut-être chez vous un vieil appareil électronique qui dort… Peut-être caché dans un coin négligé d’une étagère, il ne demande qu’à retrouver son ancienne gloire ? C’est toujours super intéressant de démonter un appareil et de voir ce qui se passe à l’intérieur. Mais peut-être serez vous d’accord pour dire que c’est encore mieux de pouvoir réparer des appareils électroniques soi-même.

Récemment, c’est dans une brocante que j’ai trouvé ces trésors. J’ai acheté un magnétophone reel to reel. Vous savez, ces appareils à 2 grosses bobines magnétique que l’on voit par exemple dans les films d’espionnage, à une époque précédant la miniaturisation et l’ère digitale. Mais ceci est une autre histoire…

Dans cette même brocante le vendeur m’a donné une table de mixage dont il voulait se séparer car elle ne fonctionnait plus. Je l’ai accepté bien sûr ! Au pire, pour utiliser les boutons pour mes pédales d’effet. Mais ce ne sera pas avant de l’ouvrir, de découvrir son intérieur et voir si je peux pas lui donner une 2e vie…

J’ai eu l’idée que ça pourrait être sympa de partager cette aventure avec vous, alors j’ai filmé chaque étape en vidéo.

En plus ce qui est cool, c’est que la table de mixage date un peu, donc les composants sont assez gros, ce qui facilite la tâche d’identification des composants et de débuggage et le remplacement d’éventuels composants.

Pour que ce soit plus facile à suivre, j’ai fait des vidéos courtes, parfaites pour les réseaux sociaux, d’une minute ou moins.

Dans cet article, je recueille les 5 premières vidéo qui constituent un premier chapitre sur l’exploration de la table et des possibles bugs.

Dans les chapitres suivant on ira plus loin dans l’exploration de la table, et on verra comment je solutionne un problème trouvé sur la réverbe. Mais je ne vais pas spoiler plus.

Si ces petites vidéos vous plaisent, j’en poste régulièrement sur mes différents canaux (Youtube, Instagram). N’hésitez pas à vous y inscrire pour être informés et à mettre un petit like qui signifie beaucoup pour moi, merci !

Chapitre 1 : Réparer des appareils électronique soi-même

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Épisode 1
YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Épisode 2
YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Épisode 3
YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Épisode 4
YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Épisode 5

Transcription des videos

Episode 1 : exploration extérieure

On m’a donné une table de mixage qui ne fonctionne plus. C’est pour ça qu’on me l’a donnée. Mais je me suis dit que je pourrais peut être la réparer.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Transistors au germanium de récupération

C’est une « Compact Amplifier » de la marque TALMUS. Tout en circuits intégrés. Ouais, ça doit dater un peu (pour le spécifier). Alors on a ici une, deux, trois, quatre, cinq, six entrées. Ici, on a des belles couleurs qui correspondent à l’équalisation, treble et bass. Ici on a reverb/echo. Ça doit permettre de rajouter de la reverb à chaque entrée.

Et ici, on a le volume de chaque entrée.

Là, on a ce qui doit être la réverbe générale de chaque canal. Et ici le volume général. Et là on a le master. Ah bah y a pas de bouton. Là on a les sorties. Alors là, « Speaker out 4-16 ohms », comme son nom l’indique, c’est pour aller vers les haut parleurs. Ici, on a un fusible d’alimentation, ici on a Power on/off. Ici aussi out 600 ohms, ça doit être la sortie du préampli et ici Echo In/Echo Out, ça doit être la possibilité d’insérer des effets extérieurs comme une reverb, un délai ou tout ce qu’on veut.

Episode 2 : test préliminaire

Je connecte la table à l’alimentation et j’allume.

Alors là, on voit que la LED overload s’est allumée. Ça veut dire qu’il y a eu une surcharge de courant. Bon alors je vais tout de suite éteindre.

Ça nous confirme bien que la table ne fonctionne pas. Donc je vais ouvrir la table pour voir ce qu’il peut se passer. Je vais d’abord déconnecter l’alimentation.

Alors on voit qu’il manque des vis. Ça veut dire que quelqu’un est déjà passé par là…

Je dévisse tout ça.

Episode 3 : Ouvrons la bête… 

Alors il y a du beau monde.

On voit ici un ressort. Et bien ça c’est notre réverb, c’est une réverb à ressort. Donc une partie du signal va passer par ici dans la réverb, elle va se propager dans le ressort et on va reconnecter le signal ici, et on mélange ça au signal original.

Donc ça, c’est le principe d’une réverb à ressort.

Ici, on a les entrées de chaque canaux.

Donc ça, ça doit être notre préampli, ça, ça doit être l’étage amplificateur, parce qu’on voit ici un radiateur, ici, on a des gros condensateur de filtrage et ici on a le transformateur d’alimentation.

Alors, si on regarde de plus près, on voit à l’œil nu qu’il y a déjà un problème à ce niveau là. On voit ici un composant qui a cramé et qui a cramé là l’alentour, et on voit aussi que les transistors sont en mauvais état.

Donc là, on peut repérer la panne. C’est quelque chose qui a cramé à ce niveau là.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Fuzz Face DIY à transitors de Si légèrement modifiée

Et ici on voit des composants qui ont été rajoutés, donc je confirme que ça a déjà été retouché.

Episode 4 : il faut les schémas

Alors, je ne vais pas pouvoir réparer ça comme ça. Il va me falloir les schémas.

Effectuons une petite recherche sur internet pour trouver la schématique.

Alors je tape le nom de la table de mixage. Après bien des recherches, je suis tombé sur une page qui recueille plusieurs schématique de la marque MUSICSON qui semble être équivalente à la marque TALMUS.

En les analysant, j’ai imprimé les schémas qui correspondent le plus à ma table de mixage.

Donc j’ai imprimé ces schémas. J’en ai trouvé trois un pour le circuit de protection, un pour l’étage de puissance et un pour le préamplificateur.

Episode 5 : une première réparation vite fait

C’est une table de mixage des années 80. Comme votre serviteur.

En étudiant la schématique, j’ai pu reconnaître qu’en déconnectant cette fiche là, je vais pouvoir déconnecter l’étage amplificateur. Donc je vais voir si dans un premier temps, ça, ça peut me servir à faire fonctionner ne serait ce que l’étage préamplificateur.

Alors faites attention parce qu’il y a quand même de la haute tension là dedans (résiduellement dans les condensateurs de filtrage [NDA]).

Et voilà, c’est retiré.

Je referme vite fait la carcasse, je remets le câble d’alimentation, j’allume et c’est bon, la LED de surcharge n’est plus allumée.

Bon ben maintenant je vais tester si le préamplificateur fonctionne.

Références

https://manoloelvoltios.blogspot.com/2018/12/esquemas-musicson.html

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :
 
 
   

Laisser un commentaire