Digitech PDS8000 Echo Plus

Dans cet article, j’ai eu envie de partager une petite vidéo que j’ai fait il y a quelque temps sur une pédale de delay que je trouve incroyable et unique : le Digitech PDS8000 Echo Plus. Ce delay, qui a plus de 30 ans a les fonctions basiques d’une pédale de delay, avec une particularité cependant. En effet, lorsque l’on change le temps de délai, les répétitions sont transposées elles aussi.

Or dans la quasi-totalité des delays du marché, le changement de ce paramètre réduit ou allonge le temps de l’écho, mais ne change pas sa hauteur. Je suppose que c’est parce qu’en majorité c’est ce que l’on cherche, pouvoir changer le temps de répétition sans modifier la hauteur des notes. Mais lorsqu’on est un peu geek sur les bords on peut justement vouloir le contraire ! Et donc cette pédale nous offre la possibilité de jouer avec le son d’une manière incroyable, comme vous pourrez le voir sur la vidéo. D’ailleurs un des guitaristes que j’admire, Bill Frisell, l’a utilisé pendant longtemps pour créer des textures, ou des improvisations mélodiques folles.

Tutoriel sur le Digitech PDS800 Echo Plus :

Tutoriel pour le Digitech PDS8000 Echo Plus

Comme je le disais, la pédale a les fonctions basiques d’une pédale de delay qui sont:

  • temps de délai (delay time)
  • nombre de répétitions (regen ou des fois on trouve feedback)
  • mix

Le premier paramètre permet de contrôler au bout de combien de temps on veut que ce que l’on a joué se répète. Sur cette pédale, le temps maximal de répétition est de 8 secondes, ce qui est énorme pour l’époque ! Le paramètre “nombre de répétition” comme son nom l’indique nous dit si on veut 1,2,3, etc. échos. Et “mix” permet de régler le volume des répétitions. Jusque là, tout va bien.

C’est en jouant sur le premier bouton, le temps de délai, que non seulement la répétition se fera plus ou moins tard, mais en plus la phrase sera transposée respectivement moins ou plus haut. Et le truc que j’aime encore plus, c’est qu’avec les boutons on ne contrôle pas grand chose, donc le temps de répétition et la transposition sont un peu hasardeuses ! Mais bon, c’est une question de goût… J’ai d’ailleurs écrit une petite compo avec cette pédale dans le premier rôle :

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Tutoriel du Tensor de Red Panda
Petite pièce écrite avec le Digitech PDS8000 Echo Plus et quelques pédales en plus.

Des alternatives ?

Bon, après, la pédale a ses inconvénients. C’est une pédale vintage, donc pas trop axée légèreté ! Elle fait pas mal de bruit en sortie aussi. Du coup, je la garde pour des enregistrements à la maison ou éventuellement en studio. Pour le live, j’ai cherché une pédale plus actuelle, et j’ai trouvé que la Tensor de Red Panda fait l’affaire. C’est pas tout à fait la même chose, c’est un peu plus compliqué d’obtenir le même résultat, mais il y a d’autres possibilités que les amoureux de la texture sonore vont aimer. Je ne peux résister à la tentation de partager une vidéo que j’ai faite sur cette pédale !

Voilà pour un article un plus personnel peut-être, mais j’espère aussi informatif que les autres articles de ce blog.

Et vous, dans ce vaste marché des pédales de delay, en avez vous un de prédilection pour faire du bon chelou ? Partagez le dans les commentaires si vous voulez, merci !!!

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :
  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  

Laisser un commentaire