Tensor Red Panda

Dans la série tutoriels j’ai fait une petite vidéo sur une pédale que j’ai acquis il y a un peu plus d’un an : la Tensor de Red Panda. Je l’utilise sur beaucoup de mes projets musicaux, de manière très subtile, ou au contraire de manière bien exagérée. La pédale offre une tonne de possibilités créatives pour créer des loops, des textures ou des ambiances super belles. L’utilisation en mode reverse par exemple est hallucinante. Et ceux qui aiment la musique expérimentale seront servis.

Comme je le dis dans la vidéo mentionnée ci-dessus, pour résumer ce que fait la pédale en quelques mots, la pédale est une sorte de pitch shifter élaboré, delay et looper. Mais sans vraiment rien être de tout ça. Elle permet de transposer ce qu’on a joué, de l’inverser, de le boucler, de l’étirer ou l’accélerer, le tout en temps réel.

Je ne le dis pas dans la vidéo mais on peut régler les footswitch en mode “momentary” ou “latching” grâce aux deux interrupteurs du dessus. Dans le premier cas, on enclenche l’effet tant que l’on appuie sur le footswitch. Dans le deuxième cas on enclenche l’effet de manière permanente avec juste une pression sur le footswitch.

Il est également possible de piloter le Tensor avec un dispositif midi, ou un iPhone !

Voici sans plus attendre le tutoriel de la pédale Tensor de Red Panda :

Voici une improvisation où j’utilise cette pédale :

Quelques mots pour finir…

J’ai acheté cette pédale parce que je cherchais un moyen de substituer ma pédale de delay, la PDS8000 de Digitech qui est un delay (le seul à ma connaissance) qui permet de transposer les répétitions lorsque l’on change le temps de delay (voir cet article par exemple). Et ceci de manière plutôt incontrôlée car les potentiomètres ne permettent pas de se mettre sur une position exacte.

Et moi j’aime beaucoup jouer avec l’incontrôlable, ou l’aléatoire. Je le fais par exemple dans le projet WIMEN.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment transformer le Line 6 DL4 en pédale de sustain

Avec la pédale Tensor de Red Panda j’ai pu reproduire certaines des possibilités du PDS8000, mais pas toutes… Le bouton “SPEED” permet bien de faire ce que je dis plus haut, mais il faut également jouer avec le bouton “PITCH” pour obtenir une répétition plus aigüe. Mais je suis super content de mon acquisition pour toutes les autres possibilités sonores qu’elle m’offre.

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à partager cet article ou à le comenter, merci !!

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :
  •  
    7
    Partages
  • 7
  •  
  •  

Laisser un commentaire