Il semble qu’un des circuits de ce blog que vous préférez fabriquer est la Fuzz Face à transistor de Si, celle pour laquelle j’ai apporté quelques légère modifications. Certains d’entre vous m’ont cependant écrit pour me dire que leur circuit ne fonctionne pas… Pas de panique !! En fait ça arrive très souvent, il va donc falloir trouver d’où vient la panne. Et ce n’est pas si difficile si on a la démarche. Je vous propose donc ici une méthode qui vous permettra de débugger la Fuzz Face de ce blog (que j’avais nommé la NiFuNiFa, jeu de mot que seuls les hispanophones sont en mesure de comprendre… 🤣). On fera cela à partir du perfboard que j’ai déjà donné. Mais sachez que cette technique de débug s’adapte à tout circuit d’effet audio que vous fabriquez donc jetez-y un coup d’oeil !

Note : on dit aussi déboguer, faire du débug

1 Rappel de la schématique de la Fuzz Face à base de Si légèrement modifiée

Afin de comprendre comment débugger la Fuzz Face version NiFuNiFa, je vous redonne la schématique du circuit modifié :

Schématique pour débugger la Fuzz face à base de transistor de Si légèrement modifiée. Les modifications de la Fuzz Face classique apparaîssent en pointillés violets. Les chiffres rouges donnent les étapes du débuggage.
Schématique pour débugger la Fuzz face à base de transistor de Si légèrement modifiée. Les modifications de la Fuzz Face classique apparaîssent en pointillés violets. Les chiffres rouges donnent les étapes du débuggage.

2 Débuggage préalable

Le signal de la guitare entre « propre » à gauche (IN), passe par le circuit et sort « traité » à droite (OUT). Si aucun son ne sort en OUT, il va falloir au préalable vérifier plusieurs choses dont voici une liste non exhaustive (mais c’est déjà pas mal !) :

  • Les pistes sur le circuit (perfboard, véroboard, circuit imprimé) sont-elles bien connectées ? N’y a t’il pas de trou ? Ou alors simplement un oubli de piste ? N’y a t’il pas de court-circuit, de pistes qui se touchent ? Pour vérifier tout cela, un multimètre en mode bip sera indispensable.
  • Les valeurs des composants sont-elles correctes ? En fait je recommande de vérifier les valeurs, en particulier des résistances avant de les souder. Le code couleur peut parfois nous jouer des tours… Vérifiez également le sens des composants, en particulier le brochage des transistors dans le présent montage !
  • Le truc bête qui m’est déjà arrivé (j’ai honte…), n’avez vous pas inversé IN et OUT ?
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  8 articles à avoir pour commencer à souder

Si tout cela est bon, en principe, vous devriez avoir la tension d’alimentation qui arrive bien et donc les composants actifs (les transistors au Si dans ce cas) sont bien alimentés.

3 Débuggage de la fuzz face « NiFuNiFa » par audio probe

Et si ça ne fonctionne toujours pas, une manière de trouver la panne est de connecter le jack de sortie – celui qui va vers l’ampli – non pas à la sortie du circuit, car celui-ci ne fonctionne pas, mais en différents points du chemin audio.

Et comment fait-on cela pratiquement ?

C’est très simple, on soude 2 câbles à un jack audio, l’un (rouge par exemple) à la broche du signal, et l’autre (noir c’est bien) à la broche de masse. Cela peut être utile de souder un condensateur de 100 nF en série avec le fil rouge. Il agit comme un condensateur de liaison qui aura pour effet de filtrer une éventuelle tension constante présente ou non suivant le point où nous allons appliquer ce petit appareil, que l’on appelle communément un audio probe.

Voici l’allure de mon audio-probe :

Audio probe : c'est une prise jack et un condensateur de liaison. Cet objet nous permettra de sonder différents points du chemin audio et de localiser la panne. Ne pas oublier de le connecter à la masse du circuit !
Audio probe : c’est une prise jack et un condensateur de liaison. Cet objet nous permettra de sonder différents points du chemin audio et de localiser la panne. Ne pas oublier de le connecter à la masse du circuit !

Notez que j’ai également soudé une pince crocodile sur le fil noir, elle va nous aider à fixer mécaniquement la masse de l’audio probe à la masse du circuit.

Mais c’est quoi un audio probe ? Et pourquoi tu nous parles de masse ?

Pour ceux qui doutent encore de l’invention, voici une autre représentation de la schématique précédente (j’ai enlevé toutes les couleurs pour que ce soit plus clair). J’ai détaché le dernier bout de circuit, juste avant le condensateur de liaison de 100 nF qui est connecté au jack de sortie :

Un audio probe c'est en fait la fin de n'importe quel circuit audio. On reproduit ce bout de circuit et on le connecte ce bout en différents points du chemin audio pour trouver là où ça ne fonctionne pas. Le potentiomètre de volume est accessoire.
Un audio probe c’est en fait la fin de n’importe quel circuit audio. On reproduit ce bout de circuit et on le connecte ce bout en différents points du chemin audio pour trouver là où ça ne fonctionne pas. Le potentiomètre de volume est accessoire.

Ce qu’on veut faire, c’est connecter ce bout de circuit sur un point antérieur du chemin audio. On va donc se ballader sur le chemin audio, et quand on n’a plus de signal, c’est que le problème est là.

Et donc vous l’avez compris, l’audio probe, c’est ce bout de circuit (sans le potentiomètre final, à moins qu’on veuille un audio probe réglable en volume).

Et de même que l’on doit connecter le jack de sortie à la masse du circuit, vu que l’audio probe c’est le jack de sortie qu’on amène sur un autre point du chemin audio, on voit bien qu’il faut connecter l’audio probe à la masse du circuit.

4 Méthodologie pour débugger la Fuzz Face

Voici le chemin suivi par le signal de la guitare, que j’ai numéroté de 1 à 6 sur la figure ci-dessus. Ce que vous devez faire, c’est placer votre audio probe sur ces différents points. Plus bas dans l’article, je vous montre où sont ces points sur le perfboard.

  1. Entrée du circuit. Si vous n’avez pas de signal ici, votre problème n’est pas le circuit. Soit un de vos jacks est mort, soit votre volume de guitare est à 0, où alors c’est celui de l’ampli ! 😆
  2. Après le condensateur de liaison d’entrée. Si vous n’avez pas de son ici, c’est peut être le condensateur qui est à l’envers (je suppose que les pistes sont bonnes, on en a déjà parlé plus haut).
  3. Collecteur du premier transistor. Si vous n’avez pas de son ici c’est que le transistor peut être défectueux. Ou alors il ne reçoit pas de tension, re-vérifiez bien les pistes autour, les valeurs des composants autour et le brochage du transistor !
  4. Collecteur du second transistor. Voir point 3, mais au niveau de ce second transistor.
  5. Si auparavant vous aviez du son, ce serait bizarre que rien ne sorte ici, mais vérifiez toujours !
  6. Là c’est pareil, si les pistes et les composants sont bons, le problème ne devrait pas venir de là. A moins d’une erreur sur la connexion du potentiomètre, ou d’un jack de sortie défectueux.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment fabriquer rapidement vos pédales d’effet pour guitare électrique

5 Localisation de ces points sur le perfboard

Maintenant, il reste à savoir où sont ces différents points sur le perfboard pour débugger la Fuzz Face version NiFuNiFa :

Perfboard de l’effet en question. Les numéros donnent le lieu et l’ordre où il faut appliquer l’audio probe pour débugger la Fuzz Face version NiFuNiFa.

Branchez votre guitare sur l’entrée du circuit, laissez résonner les cordes et appliquez l’audio probe aux différents endroits. Important : pour le bien de votre ampli (et de vos oreilles), pensez à ne pas trop monter son volume !

Voilà, j’espère que cet article vous aidera à réaliser et terminer ce super effet (je rappelle que vous pouvez voir une petite démo de cet effet ici). Une fois le circuit fonctionnel, vous pouvez passer á l’étape de la mise en boîte et des connexions au footswitch.

Si vous avez des questions, mettez les en commentaires ! Et si vous avez fait des bourdes et que vous voulez les partager, écrivez les aussi en commentaires ! Je descernerai peut-être le prix du plus beau gadin (ça c’est pour ceux qui regardaient le top 50) !! 😆

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :
 
 
   

Cet article a 6 commentaires

  1. Thierry REY

    Bonjour

    Merci ce fut très intéressant.
    Puisqu’on est dans les FuzzFace j’ai une petite question : Je connais la différence entre un transistor NPN et PNP et je comprend qu’une Fuzz germanium soit conçue avec une masse positive. Par conséquent il faut utiliser une alim avec la polarité inversé. Mais j’ai du mal à comprendre pourquoi on ne peut pas la brancher sur un même bloque d’alime que les pédales a Masse Négative.
    Est ce un problème électrique ou uniquement pour des raisons de signal audio?

    1. fais-tes-effets-guitare.com

      Bonjour Thierry,
      merci pour ton commentaire!
      Par brancher sur un même bloque d’alim tu veux dire faire un daisy chain? Ça dépend comment est monté la masse de la pédale. Par exemple si tu prends la fuzz face mini au germanium, elle fonctionne en centré négatif, donc pas de problèmes !
      C’est donc un problème d’alimentation, de tensions constantes donc. Le signal lui est alternatif. Sur certaines portions du circuit il est sommé à la tension d’alimentation constante, mais celle-ci est filtrée en sortie (par un condensateur dit de liaison) donc le signal se moque de si la masse est positive ou négative.

  2. Thierry REY

    Quand je parle de brancher sur le meme bloque d’alim je parle de brancher la pedale en en masse positive (FF Ge) sur une des sorties de mon alim (avec bien sure un connecteur inversé) et des pedales classiques sur les autres sorties.
    Il me semble que ce n’est pas sensé fonctionner (d’après ce que j’avais compris) donc forcement encore moins sur une guirlande(daisy chain) meme si on inverse une des sorties pour cette pédale.
    Dans tout les cas je uniquement de pédale Germanium a l’ancienne sans aucun module d’inversion de tension intégré.

    1. fais-tes-effets-guitare.com

      Le problème d’une fuzz Ge est qu’il est possible voire probable que le boîtier soit à la masse et cette masse n’est pas au même potentiel qu’une pédale typique avec centre négatif (alimentations type Boss). Par conséquent, en utilisant la même alimentation et en faisant du daisy chain avec connecteur-inverseur tu vas connecter une masse positive et une masse négative au moment de connecter les pédales par un jack et donc faire un joli court-circuit. Par contre, si tu utilises une alimentation avec sorties isolées genre Voodoo Lab, en dédiant une des sortie avec connecteur-inverseur à la Fuzz pour avoir le centre positif ça devrait fonctionner. Il faut que les sorties de l’alimentation soient isolées. Le mieux c’est peut-être de contacter le fabricant pour leur demander si c’est le cas?

  3. Thierry REY

    Évidemment j avais envisagé le circuit électrique et le circuit audio séparément mais il est vrais que la masse de ces deux composante et commune. Donc temps que les jack ne sont pas branché pas de souci mais une fois enclenché les masse des deux pédales deviennent commune d ou le souci si l’une est le + et l autre le – d une même alime

    1. fais-tes-effets-guitare.com

      Oui exactement ! 😊

Laisser un commentaire